brève


brève

brève [ brɛv ] n. f.
• 1680; de 1. bref
1Voyelle, syllabe brève.
2Journal. Information brièvement annoncée.
Loc. fam. (1988) BRÈVE DE COMPTOIR : bon mot, remarque populaire et comique qu'on entend dans les cafés.

brève nom féminin Phonème bref. Figure de note médiévale et renaissante servant d'unité de durée. Courte information peu importante ou de dernière heure. ● brève nom féminin (latin brevis, court) Passereau des forêts tropicales, non arboricole, aux pattes fortes, aux vives couleurs, très criard, parfois migrateur. ● bref, brève adjectif (latin brevis) D'une durée courte, qui dure très peu de temps : Un bref instant. Une vie brève. Exprimé en peu de mots : Une lettre brève. Se dit d'un phonème dont la durée d'émission est relativement courte. ● bref, brève (expressions) adjectif (latin brevis) Être bref, s'exprimer en peu de mots, d'une manière concise. En bref, en peu de mots. Ton bref, tranchant et impératif. ● bref, brève (synonymes) adjectif (latin brevis) D'une durée courte, qui dure très peu de temps
Synonymes :
Contraires :
- longuet (familier)
- prolongé
Exprimé en peu de mots
Synonymes :
- condensé
Contraires :
- délayé (familier)
- étendu

brève
n. f. Syllabe, voyelle brève.
————————
bref, brève
adj. et adv.
rI./r adj.
d1./d Qui dure peu. La vie est brève.
|| Rapide. à bref délai: sous peu. Syn. court. Ant. long.
d2./d Qui s'exprime en peu de mots, concis. Soyez bref. Un bref discours. Ant. prolixe.
|| Un ton bref, sec et autoritaire. Syn. tranchant.
d3./d Syllabe, voyelle brève, d'une courte durée d'émission.
rII./r adv. Pour résumer. Bref, cela ne se peut.

brève [bʀɛv] n. f.
ÉTYM. 1680; fém. de 1. bref.
1 Voyelle, syllabe brève.
2 Mus., anciennt. Unité de durée, dans la musique médiévale (notamment dans le plain-chant). || Une longue vaut deux brèves. || La brève fut notée par un carré noir, sans queue, puis par une note blanche carrée, sans queue. Carrée (I., 1). || Mesure correspondant à la brève. Alla breve (mesure).
————————
1. bref, brève [bʀɛf, bʀɛv] adj. et adv.
ÉTYM. Fin XVe; brief, brieve « de peu de durée », v. 1040 (encore au XVIIe), du lat. brevis « court ».
———
I Adj.
1 (1115). Vx ou littér. Petit, court. || Une brève stature.
0.1 Hormis le brun noir de ses cheveux et le noir de sa (très) brève robe (…) il n'est rien là qui ne soit rose ou vert (…)
A. Pieyre de Mandiargues, la Marge, p. 210.
0.2 Et j'ai reçu dans le cœur ce visage à la fois enfantin et tourmenté. Les sourcils brefs, le front plat et le regard grave du jeune Bonaparte peint par Boilly (…)
Geneviève Dormann, le Bateau du courrier, p. 30-31.
N. m. Vx. || Pépin le bref (le petit).
2 De peu de durée. || Un bref épisode. Court, momentané. || Chant, cri bref. || Un bref silence. || Brève étreinte. || Brève rencontre. || Brève averse. || Un délai très bref. || À bref délai : dans un avenir très proche. || Assigner (cit. 17) à bref délai. || Une vie brève. || Jeter un bref coup d'œil. Rapide. || Esquisser un bref sourire.
Par ext. Qui semble très court, passe très rapidement. || Les heures trop brèves que nous avons passées ensemble.
1 (…) six années tellement brèves, effrayantes d'avoir été si brèves, tant s'accélère de plus en plus la fuite du temps, au déclin de la vie.
Loti, Suprêmes visions d'Orient, p. 1.
2 Scène étourdissante et brève, ce quart d'heure singulier s'en était allé en folie dans le tourbillon de son souvenir.
Pierre Louÿs, les Aventures du roi Pausole, IV, IX, p. 257.
2.1 Un peu de jour, un peu d'amour,
Un peu de soleil, comme en rêve,
Et son front et ces lys autour,
C'était chose fragile et brève.
Charles van Lerberghe, Premiers poèmes, 1886, « Au bois dormant ».
3 Mais elle ne pouvait pas comprendre que l'humeur sensuelle de l'homme est une saison brève, dont le retour incertain n'est jamais un recommencement.
Colette, la Chatte, p. 136.
REM. Aux sens 1 et 2, l'adj. est souvent placé avant le nom, en épithète.
3 (Av. 1200). De peu de durée (dans l'expression, dans le discours). || Une brève allocution. || Un discours bref. || Une lettre brève. Succinct. || Être bref. || Soyez bref : parlez en peu de mots, ne faites pas un long discours. Concis, laconique. || Pour être bref, nous nous contenterons de dire que… || Rendre bref. Abréger, accourcir, raccourcir.
4 (…) Surtout soyez bref.
Molière, le Mariage forcé, 4.
5 Son discours s'acheva par un bref mais foudroyant réquisitoire contre les grands journaux (…)
Georges Lecomte, Ma traversée, p. 208.
Tranchant, sec. || Répondre d'un ton bref. Brusque, coupant. || Avoir un parler bref. || Donner des ordres brefs.
6 Son parler était bref; sa politesse, distante, même avec ses collaborateurs.
Martin du Gard, les Thibault, t. VIII, p. 199.
REM. On trouve encore au XIXe s., la forme brief, briève (par archaïsme).
6.1 (…) s'il parlait peu, c'est que les dolmens parlent peu, comme les jardins de La Fontaine. Quand cela lui arrivait, du reste, c'était de briève façon.
Barbey d'Aurevilly, les Diaboliques, p. 305.
4 (1549). Didact. Dans la métrique ancienne, se dit d'une voyelle ou syllabe dont la quantité est, par rapport à une longue, à peu près dans le rapport 1 à 2 (→ aussi Ambigu, I., 4.).
Ling. Se dit d'un son dont la durée d'émission est brève par rapport à une durée d'émission moyenne (ou propre aux sons voisins). Brève; brévité.
5 N. m. (Rare). || Le bref d'un exposé.
———
II Adv.
1 Littér. De manière brève. || Parler bref : s'exprimer de façon concise.
2 (V. 1450). Absolt. Pour résumer les choses en peu de mots. Enfin, résumé (en). Cf. En un mot comme en cent. || Bref, j'ai fini. || Enfin, bref, tout va bien.
7 Pleurs, soupirs, tout en fut : bref, il n'oublia rien.
La Fontaine, Fables, XI, 2.
8 Bref, il tirait argument (…)
Gide (→ Avantage, cit. 48).
Loc. adv. (1403). Littér. En bref : en peu de mots. || Expliquer les choses en bref (Littré). || Voilà, en bref, la décision prise.
9 À juger en bref, il semble que l'importance de la mémoire soit moindre dans la création artistique. Il n'en est rien.
G. Duhamel, Inventaire de l'abîme, V.
CONTR. Ample, grand, long, prolongé. — Prolixe; bavard, délayé, diffus, étendu, mielleux, onctueux, verbeux.
DÉR. Brève. — V. Brièvement, brièveté, et aussi brévité.
COMP. Abréger.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Breve — Brève Pour les articles homonymes, voir Brève (homonymie). ˘ Ponctuation Accolades ( { } ) · Parenthèses ( ( ) )  Chevrons ( < > ) · …   Wikipédia en Français

  • breve — adjetivo 1. (antepuesto / pospuesto) Que dura poco o tiene poca extensión: Recibí una breve nota. Fuiste breve en tu exposición. Aquel discurso breve no convenció a nadie. Una breve visita hubiera sido suficiente para contentar a la abuela.… …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • Breve — (von lat. brevis = „kurz“) wird in verschiedensten zusammengesetzten Worten mit dieser Bedeutung verwendet. Es bezeichnet als Einzelwort: ein diakritisches Zeichen, siehe Breve (Zeichen) ein in der Ägyptologie und bei semitischen Zeichen… …   Deutsch Wikipedia

  • Breve — Saltar a navegación, búsqueda Signo diacrítico usado en el alfabeto latino para indicar una vocal corta. Se diferencia del carón o háček (ˇ), en que el breve no es anguloso sino redondeado (˘). Nombre alternativo de la figura musical cuadrada. Un …   Wikipedia Español

  • breve — / brɛve/ [lat. brĕvis ]. ■ agg. 1. a. [di poca durata:fare un b. intervallo ; una rata a b. scadenza ] ▶◀ limitato, piccolo, ridotto. ◀▶ ampio, lungo. ▲ Locuz. prep.: in breve ▶◀ e ◀▶ [➨  …   Enciclopedia Italiana

  • breve — en breve. Locución adverbial que significa ‘muy pronto o dentro de poco tiempo’: «En breve quedaría todo ello obsoleto» (Collyer Pájaros [Chile 1995]). A veces se emplea impropiamente en español como equivalente de brevemente, en suma, en resumen …   Diccionario panhispánico de dudas

  • Breve — (br[=e]v), n. [It. & (in sense 2) LL. breve, fr. L. brevis short. See {Brief}.] 1. (Mus.) A note or character of time, equivalent to two semibreves or four minims. When dotted, it is equal to three semibreves. It was formerly of a square figure… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • breve — (Del lat. brevis). 1. adj. De corta extensión o duración. 2. m. Documento emitido por el Papa y redactado en forma menos solemne que las bulas. 3. Texto de corta extensión publicado en columna o en bloque con otros semejantes. 4. ant. membrete. 5 …   Diccionario de la lengua española

  • Breve [1] — Breve (ital., Musik), s. Alla breve …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Breve — ist ein Schreiben, welches der Papst an Fürsten oder Obrigkeiten erläßt, und zwar in Sachen, welche kirchliche Angelegenheiten betreffen. Das Breve unterscheidet sich von der Bulle, daß sein Inhalt in der Regel von mindrer Wichtigkeit, und daß es …   Damen Conversations Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.